Pinel Outre Mer

Loi Pinel Outre Mer : en bref

  • Objectif 
Développer son patrimoine immobilier grâce à une réduction d'impôts très significative (jusqu’à 96 000 euros sur 12 ans).
 
  • Pour qui 
Tout investisseur capable d’épargner 300 à 400 euros par mois et payant plus de 4 000 euros d’impôts par an.
 
  • A surveiller 
Ne pas se laisser aveugler par la réduction d’impôts et rester très sélectif sur les fondamentaux de l'investissement (dynamisme du marché locatif, emplacement, rentabilité locative…)
 



Loi Pinel Outre Mer : un exemple chiffré

Hypothèses
  • Investissement sur les hauteurs de Saint Denis à la Réunion dans un T2 de 52m2 : 186 740 euros parking compris.
  • Aucun apport : frais de notaire et frais d'hypothèque inclus dans le financement  => prêt amortissable de 196 000  euros sur 20 ans à un taux de 4,1%.
  • L'investisseur paie 7 000 € d'impôts par an, avec un taux marginal de 30%.
  • Indexation des loyers et de la valeur du bien immobilier : 1%/an.
  • Valorisation du bien immobilier : 0,5%/an.


Principaux résultats
  • Réduction d’impôts : 50 063 euros, soit 5 629 € par an pendant 9 ans
  • Effort de trésorerie consentie par l'investisseur : 401 euros par mois en moyenne sur les 9 premières années
     
  • Patrimoine créé en fin d'emprunt : 206 328 euros*.

Contactez nos experts pour en savoir plus et faire vos propres simulations.

 
   
* A titre de comparaison, les mêmes efforts de trésorerie auraient permis de créer un patrimoine de :
- 136 092 euros en plaçant sur un livret à 2 % brut (avant IR et CSG)

-  63 039 euros en plaçant sur un contrat d'assurance vieà 3.5% brut (avant CSG)



Loi Pinel Outre Mer : les avantages pour l'investisseur
  • Réduction d’impôts d’un montant proportionnel au prix de revient de l’investissement : 32% étalés sur 12 ans (29% de l'investissement étalés sur 9 ans).
  • Imputation du déficit éventuel sur d’autres revenus fonciers ou sur le revenu imposable (dans la limite de 10700 euros).



Loi Pinel Outre Mer : les contraintes pour l’investisseurs
  • Uniquement possible sur des logements neufs, en état futur d’achèvement ou lourdement rénovés
  • Obligation de louer le bien nu en résidence principale pendant une durée minimale en respectant un plafond de loyer : 9.88€/m2 (attention au traitement des varangues, spécificité des Dom Tom).
    Ce plafond est à ajuster par un coefficient multiplicateur, calculé selon la formule suivante : 0,7 + 19/surface pondérée du logement. Ce coefficient est arrondi à la 2ème décimale et ne peut excéder 1,2.
  • Pas plus de deux investissement Duflot par an et réduction d’impôt calculée sur une base plafonnée à 300 000 euros par an.
     
  • Les investissement Duflot DOm Tom échappent au plafond général des niches fiscales (10 000€). Ils bénédicient d'un plafond à 18.000 €. 



 

 
 
 
Appelez au :
01 72 76 17 10
coût d'un appel local
Faites vous appeler
par nos experts

Nom

Prénom

Email*

Tél*

Ville

Code postal

Message


 
Suivez nous